Ecoutez


Journée des « dys » dans les Alpes de Haute Provence Du dépistage à la prise en charge

Imprimer

Près de 200 personnes ont répondu à l’invitation lancée par le SESSAD- APAJH « La Durance ». Une journée d’échanges pour donner des repères et des références aussi bien aux familles qu'aux enseignants, aux chefs d'établissement et à tous les professionnels qui travaillent dans le champ des « dys ».

Dyslexie, dysphasie, dyspraxie, dyscalculie … de quoi s'agit-il ? Vers qui se tourner ? Qui fait quoi ? Quelle scolarisation ? Quelle prise en charge ? Quelles aides ?  « Face à ces interrogations, à ces inquiétudes, il nous a semblé important d'initier, dans notre département, une rencontre avec les familles, les professionnels, les enseignants, les associations afin d'échanger, d'apporter des informations sinon des réponses, avec la volonté d'être le plus utile possible et d'aider chacun à mieux se repérer » indique Bernard Nicolas le directeur du SESSAD- APAJH « La Durance ». La diversité, la qualification et la qualité des intervenants ne pouvaient que susciter l'intérêt sur un tel sujet. Du dépistage au diagnostic ; quel bilans et quelles prises en charges pour les tout jeunes enfants ? Que fait-on dans une unité de diagnostic telle que celle d'Orpierre-Les Lavandes ? Quelles aides pédagogiques apportées par l'Education Nationale ? Que sont les dispositifs « dys » dans les collèges de Volx et de Sisteron ? Quelle scolarisation pour les enfants en situation de handicap ? Comment s'adresser à la MDPH ? Comment remplir un dossier ? Quelles aides peut-elle apporter ? Quels sont les services de soins ou de prise en charge spécialisés ? Autant d'informations claires et précisant le rôle et les responsabilités de chacun. De nombreuses interrogations ont concerné des points précis : comment obtenir un tiers temps pour les examens, quelle réglementation pour la dispense d'épreuve de langue vivante, comment s'y reconnaître entre PPS et PAI, qui le fait, qui le met en œuvre, pourquoi une AVS, rôle des RASED…

C’est le SESSAD APAJH « La Durance » qui a eu la volonté de lancer cette initiative et de la mener à bien, concrétisant un investissement important de toute l'équipe. Mais cette opération, qui se place dans la perspective des journées nationales impulsées par la FFdys et la Fédération APAJH, n'est pas le fruit du hasard. Le SESSAD dispose d'une qualification et d'une expertise reconnue dans l'accompagnement des jeunes atteints de troubles « dys » et sa capacité à travailler en réseau et en partenariat avec les différents acteurs a permis une telle réalisation.

« L'APAJH 04 continuera à militer, aussi bien au niveau national qu'au niveau local pour une meilleure reconnaissance et prise en charge des troubles dys » affirme le président Michel Suarez.  « Il convient de créer de nouvelles places « dys » tant dans les départements des Alpes de Haute Provence que des Hautes Alpes et de conforter, en les adaptant, les outils de proximité indispensables que sont les unités de bilan et de soin des Lavandes à Orpierre et dont la compétence est, elle aussi, largement reconnue ».

e-max.it: your social media marketing partner

Ce site enregistre des cookies sur votre ordinateur pour vous fournir une meilleure expérience.

EU Cookie Directive plugin by www.channeldigital.co.uk