Ecoutez


6ème Journée des DYS : retour sur une mobilisation nationale

Imprimer

La Journée Nationale des DYS a eu lieu cette année, autour du 10/10, pour éclairer grand public et spécialistes sur la réalité de troubles souvent mal compris. Cette 6ème édition, organisée comme d’ordinaire en partenariat avec la Fédération APAJH et la FFDYS, a permis de développer la thématique complexe de la prévention des conséquences de la dyslexie, de la dyspraxie, ou encore de la dysphasie.

Un colloque, pour la première fois placé sous le Haut Patronage du Président de la République, a réuni le 6 octobre plusieurs centaines de personnes à l’Université Paris Dauphine. La Ministre déléguée aux personnes handicapées et à la lutte contre l’exclusion a participé à la manifestation marseillaise. En province, l’année 2012 a été extrêmement dynamique puisque plusieurs dizaines d’autres évènements ont été organisés.

A l’Université Paris Dauphine, ont été abordées les questions du repérage précoce, du diagnostic, des méthodes innovantes pour éviter de laisser les jeunes élèves s’enfermer dans la difficulté.  Différents points de vue ont été développés puisque ces sujets ont été traités sous des prismes professionnels, politiques, du point de vue de la recherche ou encore via des témoignages. Vincent Lochmann, président de la FFDYS, a insisté sur l’importance de travailler et d’avancer ensemble, car, a-t-il martelé « seul, on n’est rien et ensemble, on peut tout ». Patrick Gohet, qui terminait son mandat au CNCPH, a souligné la nécessité de réaliser un effort réel de prise de conscience et d’installer le sujet des DYS dans un politique globale inclusive que tout le monde pourra s’approprier. Pour Jean-Louis Garcia, président de la Fédération APAJH : « il y a urgence à faire entendre aux politiques qu’il est de la responsabilité majeure de l’Education nationale de s’occuper de tous les élèves, sans exception. Elle doit, pour remplir sa mission de service public, s’adapter aux besoins des enfants car cette question recoupe un objectif fondamental : l’autonomie de l’Homme et de la Femme en construction ».

Mme Marie-Arlette Carlotti s’est quant à elle déplacée sur le site de la faculté des sciences de Saint-Jérôme,  pour l'ouverture de la déclinaison marseillaise de la Journée des Dys. Si elle ne s’est pas exprimée sur l’ouverture d’un véritable plan DYS à l’échelle nationale, la ministre a affirmé s’atteler à deux chantiers importants que sont les CLIS et ULIS ainsi que la formation professionnelle.

Cette année, la Journée Nationale des DYS a très largement suscité l’attention des médias, locaux comme nationaux.

Jean-Louis Garcia et Vincent Lochman ont été interviewés par de nombreux supports, comme France Info, le Nouvel Observateur.com, le Café Pédagogique, la Gazette Santé Social,  ou encore Enfant.com. L’information sur la tenue du colloque parisien a été reprise parla presse, comme RFI, Handicap.fr, Handirect, Destination Santé, Nos Bambins.com, ou encore le Bien Public. Les évènements locaux ont quant à eux fait l’objet de plus de cinquante retombées, dans des supports très lus comme Presse Océan, Ouest France, la Provence, Libération Champagne, DNA Nouvelles d’Alsace, Var Matin, la Voix du Nord, le Courrier Picard, ou encore la Charente Libre.

e-max.it: your social media marketing partner

Ce site enregistre des cookies sur votre ordinateur pour vous fournir une meilleure expérience.

EU Cookie Directive plugin by www.channeldigital.co.uk