Vous etes ici : L'APAJH en régions Lavaur : passation de témoin entre la Jeunesse au Plein Air et l’APAJH

PASSMO

 

FAQ

 

Espace Presse

 



Lavaur : passation de témoin entre la Jeunesse au Plein Air et l’APAJH

Envoyer Imprimer PDF

Les administrateurs de la Fédération des APAJH et de la Jeunesse au Plein Air (JPA) se réunissent pour une journée de réflexion autour de la citoyenneté pour les personnes en situation de handicap, le mardi 27 septembre 2016 au Complexe Jacques Besse à Lavaur dans le Tar


Depuis le 1er mars 2016, suite à un appel à reprise, l’APAJH assure la gestion des sept établissements et services que compte le complexe Jacques Besse de Lavaur. Afin de marquer cette passation de gouvernance, une remise des clés, véritable transmission de témoin, s’est tenue entre Jean-Louis Garcia, président de la Fédération des APAJH, et Jacques Durand, président de la Jeunesse au Plein Air.

Pour Jean-Louis Garcia, président de la Fédération des APAJH, « C’est avant tout une communauté de valeurs qui a guidé la candidature de l’APAJH. L’APAJH et la JPA se connaissent bien et les valeurs de laïcité, citoyenneté et de solidarité sont partagées au quotidien. »

Quelques mois après la reprise, Jean-Louis Garcia et Jacques Durand souhaitent marquer officiellement la passation de gouvernance en présence des conseils d’administration des deux associations à l’occasion d’une journée d’échanges et de témoignages autour du thème de la citoyenneté.

Cette journée de réflexion a permis de rappeler les revendications portées par la Charte de Paris pour l’Accessibilité universelle votée par le mouvement APAJH réuni en congrès à Paris en juin 2014. Ce texte fondateur pour l’APAJH comporte 7 axes permettant de prendre en considération les temps de la vie d’une personne : l’accès à l’école, l’accès à l’emploi, l’accès au logement, l’accès aux loisirs (sports, culture, médias), l’accès aux soins, l’accès à une vie affective et intime choisie mais aussi l’accès à une vie civique et une citoyenneté à part entière.

L’APAJH revendique une société inclusive et non discriminante, au sein de la charte, il est rappelé : « il n’y a pas de hiérarchie dans la participation à la vie de la cité, avec les citoyens de second ordre, amputés de certains droits ou privés d’expression. »

e-max.it: your social media marketing partner
!-- //FOOTER --